La mise en valeur touristique des sites naturels lacustres est également passée par des programmes d’investissements in situ quand cela s’avérait nécessaire. Il ne s’agissait en effet pas d’aménager des lieux déjà soumis à de fortes pressions, mais de les sécuriser ou d’en améliorer les infrastructures pour leur découverte par le public.

© Conservatoire du Littoral
Restauration de la Ferme de La Roche (lac de Serre-Ponçon)
Restauration de la Ferme de La Roche (lac de Serre-Ponçon)

Propriété du Conservatoire du Littoral depuis 1999, le site de la Roche couvre 23 ha sur le versant adret du Grand Morgon, à l’entrée de la branche ubayenne du Lac de Serre-Ponçon. Visible telle une proue depuis différents points de vue, la propriété abrite la dernière bâtisse encore debout du village d’Ubaye, aujourd’hui englouti par le lac.

Sa détérioration a justifié de la nécessité d’entreprendre d’importants travaux de restauration. Réalisés en 2016 dans le cadre du projet Grands Lacs Alpins, une attention particulière a été donnée pour réhabiliter la ferme à l’identique (maçonneries extérieures à la chaux…).

Une partie du bâtiment a été dédiée à l’aménagement d’un logement pour le berger exploitant. En effet, cet espace est parcouru depuis toujours par un troupeau ovin. Les travaux facilitent ainsi la conduite et la poursuite du pastoralisme dans ces pâturages d’intersaison, dont le maintien est essentiel à la qualité environnementale du site.

La valorisation du site auprès du public est encore à l’étude. Selon les besoins identifiés et les moyens disponibles, elle pourrait consister en l’aménagement d’un lieu d’accueil diurne (dédié à l’interprétation), et/ou nocturne (abri-refuge pour les randonneurs itinérants). Le site se trouve en effet sur le tracé du GR de Pays « Tour de Serre-Ponçon ». Il représente par ailleurs une destination de balade depuis le village du Lauzet-Ubaye.

Valorisation écotouristique du Liou (lac de Serre-Ponçon)
Sentier du Liou © SMADESEP

Nichée en queue de retenue du lac de Serre-Ponçon, dans le secteur d’affluence de la Durance, la zone humide du Liou offre des paysages uniques semblables à des mangroves ! Reconnue en tant qu’espace naturel sensible, son intérêt écologique est incontestable (site de frayère ; halte pour les oiseaux migrateurs ; présence de plantes protégées …).

Attenant à des zones d’activités commerciales, le site a jusqu’alors été laissé en désuétude et se voyait menacé par des dépôts de gravats sauvages et des usages inappropriés (circulation de  véhicules motorisés, installations de fortune, coupes forestières…).

Alerté par ces dégradations, le SMADESEP a alors procédé aux premières études pour la valorisation de la zone humide, dès 2007. La réalisation d’un projet d’aménagement structurant a finalement été actée en 2015 par l’ensemble des parties prenantes, encouragée par la position stratégique du site au cœur d’un bassin touristique important.

Réalisé en 2018, l’aménagement d’un sentier sur pilotis et d’un observatoire vise également à favoriser la réappropriation de la zone du Liou par la population du bassin de vie embrunais, pour mieux la protéger.

Pour tout connaître de ce projet, rendez-vous sur le blog qui lui est dédié : https://environnement54.wixsite.com/zone-humide-liou

Vitrophanie à la Maison des Dranse (lac Léman)
Vitrophanie à la Maison des Dranse © Asters - CEN Haute-Savoie

Ouverte depuis 2015, la Maison des Dranse accueille les visiteurs en été, avec une exposition permanente invitant à la découverte de la Réserve Naturelle du Delta de la Dranse et de ses patrimoines naturels.

Le reste de l’année, la maison étant fermée au public, des aménagements ont été réalisés et intégrés sur le bâtiment, de sorte à apporter quelques informations aux visiteurs et à habiller ses extérieurs. Dans le cadre du projet, des adhésifs représentant les paysages de la Réserve ont été apposés sur les vitres de la véranda afin de la rendre plus accueillante, en toute saison.